And a bit of music...

Description

L'Amérique, le Québec y compris, compte parmi sa population une proportion importante d'immigrants venus du comté de Jare, dans le sud-ouest de l'Irlande. AND A BIT OF MUSIC... illustre l'apport celtique dans notre musique populaire traditionnelle.

Partageant la même exploitation coloniale anglaise, les violoneux québécois et irlandais ont, à l'époque, difficilement accordé leurs violons. Au «pub» de James Gleeson, on peut reconnaître de ces anses et airs irlandais intégrés ou adaptés au répertoire québécois.

Événements