Henri et Rotem

Description

La relation entre Rotem Ayalon, 26 ans et Henri Bouchard, 88 ans, a pris racine et a bourgeonné avec l’entraide communautaire comme trame de fond.

Née aux États-unis, fille d’immigrants juifs, Rotem est étudiante à la maîtrise en urbanisme. Très impliquée socialement, elle participe notamment au projet Des Jardins sur les toits dont l’objectif est de reverdir des espaces urbains non utilisés en faisant pousser des légumes, des fleurs et des fines herbes. C’est grâce à ce projet qu’elle a fait la rencontre d’Henri Bouchard, un ancien enseignant de mathématique, originaire du Lac Saint-Jean. Un fort sentiment d’attachement s’est développé entre les deux. Rotem, qui a grandi abandonnée de ses grands-parents, privilégie chaque instant passé en compagnie de M. Bouchard qu’elle trouve serein et inspirant. Ce riche contact remplit un vide laissé par sa famille.

Grâce à Rotem, Henri Bouchard renoue avec le jardinage, l’une de ses grandes passions. Il renoue aussi avec son riche passé et l’univers de l’entraide communautaire. Tant pour Rotem que pour Henri, la « jardinothérapie » a des retombées très positives. Une belle amitié ancrée dans l’action sociale…

Événements