Notre ami Saddam

Description

Janvier 2003: pour faire la guerre à l'Irak, les États-Unis invoquent la possession par ce pays d'armes de destruction massive. Mais qui a bien voulu laisser Saddam Hussein acquérir ces armes ? Et surtout, qui a bien voulu permettre à l'Irak d'essayer d'acquérir ou de développer un arsenal nucléaire, chimique et biologique de grande ampleur ?

Ce documentaire apporte une réponse à ces questions en décrivant l'histoire secrète de la relation très spéciale qui a lié pendant longtemps l'Irak de Saddam Hussein et l'Occident, d'abord avec la France dans les années 70 puis avec le reste de l'Occident.

États-Unis, Grande-Bretagne, Allemagne, entre autres, prendront le chemin de Bagdad pendant les années 80. Soutenus par la plupart des pays arabes, ils ont pour ennemi commun la révolution islamique en Iran, à qui l'Irak a déclaré une guerre qui fera des millions de victimes. Saddam Hussein n'est plus un dictateur infréquentable, il est l'homme du monde libre. L'Irak devient alors un champ de rivalité entre industriels de l'armement du monde entier. Dans cette course, l'Allemagne se distingue par ses livraisons de gaz chimiques. Des entreprises américaines, avec le consentement des autorités fédérales, n'hésiteront pas à fournir l'Irak en souches biologiques dont l'anthrax, qui seront utilisés contre la minorité kurde et les Iraniens.

Événements

Session de visionnage