Janette Bertrand | Ma vie en trois actes Nouveauté

Description

Une série documentaire en trois épisodes de 52 minutes, fortement inspirée de la biographie Ma vie en trois actes de Janette Bertrand. Nous nous éloignons radicalement du portrait hommage ou du type « musicographie » pour nous  rapprocher davantage du document « historique » accessible et intimiste à l’image de Janette. Qui est mieux placé que cette grande dame de la communication pour nous rappeler tout le chemin parcouru pour vivre dans une société plus juste et plus respectueuse envers les femmes, un statut unique, aujourd’hui envié partout dans le monde.

Cette série documentaire sur Janette Bertrand n’est donc pas seulement le portrait d’une femme courageuse, humaine et attachante, mais aussi l’histoire de l’évolution extraordinaire des femmes au Québec des années 30 à aujourd’hui.

ACTE 1
Dans le faubourg « à m'lasse », rue Ontario, près d'Iberville, Janette est née le 25 mars 1925, seule fille après ses trois frères. Convaincue que sa mère ne l'aime pas, son enfance est marquée par ce « mal de mère ». Elle tentera, par ailleurs, tout au long de sa vie de prouver à son père, cet homme qu'elle a tant aimé, qu'une fille vaut autant qu'un garçon. Elle ne sait pas encore que cette quête la conduira à devenir JANETTE BERTRAND.

Adolescente, elle réussit à convaincre son père de lui permettre de poursuivre des études classiques, puis universitaires. Elle rêve alors de devenir journaliste. Sa rencontre avec Jean Lajeunesse à l'université viendra changer ses aspirations professionnelles et sera déterminante pour sa future carrière d'auteure dramatique. Leur mariage fut célébré au printemps de 1947 et Janette, à 22 ans, croit fermement que ce sera « à la vie, à la mort ».

ACTE 2
La lecture du Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir remet en question la croyance de Janette, héritée de son père et de son mari, que l'homme est supérieur à la femme. Elle mettra plusieurs années avant de se sentir un peu l'égale de Jean, elle qui contribua largement dès le début de leur union au revenu familial grâce à la réussite de ses projets pour la radio et la télévision. Pendant longtemps, les émissions qu'elle écrit seule mais également signées par Jean, donneront d'elle l'image d'une femme soumise à son époux.

Dix-sept années de son courrier du cœur lui permettent de découvrir la nature humaine, son « école » pour les centaines d'heures de dramatiques qui feront d'elle une auteure reconnue et célébrée. Cherchant pour elle-même des réponses pour mieux comprendre son couple et ses enfants, elle contribue à faire évoluer les mentalités en s'attaquant ouvertement à divers tabous dans ses textes et dans les émissions qu'elle anime. Sans faire partie d'aucun groupe, Janette travaille, à sa façon, à l'égalité des femmes et des hommes.

ACTE 3
Jean, son mari, ne reconnaît plus la femme dépendante que Janette était au début de leur union. Sa nouvelle autonomie le dérange. Quand Janette lui annonce qu'elle veut dorénavant signer seule ses textes, il est blessé mais elle lui tient tête. Ce sera le début de la fin de ce couple célèbre et cela prendra dix ans à Janette pour annoncer à Jean qu'elle le quitte définitivement.

Sa rencontre avec Donald, son compagnon depuis trente ans, permet à Janette d'être amoureuse à nouveau. Elle se jure de mourir dans l'amour, comme son père, mais pas de suite. Elle sait que le temps lui est compté et elle a décidé de ne garder que les bons souvenirs et d'apprécier les moments présents et à venir.

Janette considère qu'il reste beaucoup à faire à travers le monde pour que les femmes soient traitées comme des êtres humains à part entière.



Janette Bertrand | Ma vie en trois actes

Événements

Session de visionnage